Comment réduire le risque de démence?

Le risque de démence augmente avec l’âge. Il existe cependant des facteurs de risque sur lesquels vous pouvez influer: manger sainement, faire beaucoup d’activité physique et participer activement à la vie sociale permettent de réduire les risques. En suivant les cinq conseils suivants, vous contribuerez fortement à garder votre cerveau sain et performant. Leur efficacité sera encore plus grande si vous les combinez tous.

Prenez soin de votre cœur

Le tabagisme, l’hypertension, un taux de cholestérol élevé, le diabète et le surpoids mettent fortement à contribution les vaisseaux sanguins, notamment du cerveau. Ces facteurs augmentent les risques d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral. Des études montrent qu’ils exercent aussi une influence sur l’apparition éventuelle d’une pathologie démentielle avec l’âge.

Faites régulièrement de l’exercice

La pratique régulière d’un sport permet de réduire le risque d’être atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence. De plus, le sport agit positivement sur la pression artérielle et le poids et réduit le risque de diabète; en effet, les personnes souffrant de cette maladie sont plus fréquemment atteintes de démence que le reste de la population. Il vaut donc la peine de prendre le temps de faire régulièrement de l’exercice, seul(e), en famille ou avec des amis.

Demenz Praevention Bewegung Doetsch

Promener le chien me fait un bien énorme.

Winfried Doetsch, 57 ans

Manger sainement

Se nourrir de manière saine et équilibrée est tout aussi important que de faire régulièrement de l’exercice. Certains aliments font en effet du bien à l’organisme, notamment les fruits, les légumes, les acides gras insaturés issus d’huiles végétales (de colza ou d’olive), le poisson et les glucides provenant des pâtes, du pain complet et du riz. Les plats préparés, la viande rouge, les acides gras saturés (viande, charcuterie, produits laitiers gras tels que le fromage, la crème et le beurre), de même que l’abus de sel et de sucre, sont en revanche moins sains. En surveillant votre alimentation, vous réduisez le risque d’être atteint(e) de démence.

Entraînez votre mémoire

Le cerveau a d’incroyables capacités et peut retenir une quantité d’informations énorme; mais il faut les entraîner pour qu’elles donnent leur pleine mesure. Avec un entraînement ciblé, le cerveau reste pleinement opérationnel. Apprendre une langue étrangère, jouer aux cartes, faire de la musique ou apprendre un poème par cœur sont des moyens idéaux pour entraîner le cerveau et prévenir les risques de démence.

Demenz Film Alltag Christen M

Je ne connais pas de meilleur entraînement de la mémoire que d’écrire des chroniques.

Corina Christen, 68 ans

Rencontrez d’autres personnes

Entretenir ses contacts sociaux permet aussi de réduire les risques de démence: rencontrez vos amis et les membres de votre famille, échangez avec eux et gardez une vie sociale active. Prenez le temps de voir les personnes qui comptent pour vous. L’activité physique, l’entraînement mental et les contacts sociaux vous permettent de rester jeune physiquement et mentalement.

Besoin d’autres conseils?

Tricotons contre l’oubli
Informations complémentaires

Vous pouvez télécharger ou commander gratuitement la brochure «Prévention Alzheimer» sur le site d’Alzheimer Suisse.