Des vacances pour les personnes atteintes de démence

31 mai 2021

Depuis cinq ans, Alzheimer Suisse propose des vacances pour jeunes malades dans notre pays. En été, les participants peuvent ainsi passer une semaine ou un week-end prolongé dans une région idyllique de Suisse.

Ce qui a commencé comme un projet pilote (« Vacances pour jeunes malades ») le temps d’un week-end prolongé à Engelberg est rapidement devenu une offre phare d’Alzheimer Suisse. L’offre de vacances a suscité un grand intérêt, de sorte qu’elle n’a cessé de s’étoffer depuis 2016. Désormais, les personnes atteintes de démence et leurs proches peuvent profiter de moments de détente dans toute la Suisse.

Un séjour axé sur le plaisir
Le bien-être des vacanciers et des proches qui les accompagnent passe avant tout. Si de multiples activités sont proposées, l’objectif principal est d’offrir aux hôtes la plus belle période de repos possible et un bol d’air loin des routines du quotidien. Les participants bénéficient de la longue expérience des organisateurs et des accompagnateurs, qui tiennent à ce que les vacanciers puissent s’accorder une véritable pause et en profiter. Pour une fois, la maladie passe au second plan. Ainsi, aucune conférence spécialisée n’est organisée et la démence n’est abordée qu’en cas de nécessité. Toutefois, ces vacances sont aussi l’occasion pour les proches de profiter d’échanges décontractés avec d’autres personnes vivant une situation similaire.

Une offre adaptée à tous les besoins
Randonnées, tours en calèche ou détente sans contraintes : les vacanciers peuvent composer leur programme idéal à partir d’une offre variée d’activités spécialement adaptées à leurs besoins. Bien entendu, les hôtes peuvent aussi organiser leurs journées à leur guise. Seul le repas du soir est traditionnellement un moment partagé. La soirée se prolonge parfois par des jeux de société ou par un petit concert pour ceux qui le désirent.

Un accompagnement personnalisé avant le départ déjà
Une préparation spécifique est importante pour que les vacances se déroulent sans accroc et en toute décontraction. Ainsi, les organisateurs rendent visite aux futurs hôtes six à huit semaines avant leur séjour afin de faire connaissance et de discuter tant des besoins en matière d’accompagnement que des souhaits personnels.

Un projet pilote devenu une offre phare
Les « Vacances pour jeunes malades » sont rapidement devenues l’une des offres les plus prisées d’Alzheimer Suisse. Les hôtes – majoritairement des participants fidèles – apprécient la diversité de l’offre mais aussi l’accompagnement professionnel et empreint d’empathie dont font preuve les organisateurs et les accompagnateurs. L’objectif principal de ces séjours est de proposer des moments de détente en bonne compagnie tout en permettant aux hôtes de se sentir acceptés et respectés.

Par rapport à des vacances ordinaires, les vacances destinées aux malades d’Alzheimer s’accompagnent d’exigences plus élevées en matière d’organisation, de choix du lieu approprié et de mise en œuvre. Si le nombre maximal de participants pour une offre de vacances est atteint, les organisateurs consultent l’équipe du Téléphone Alzheimer afin de trouver un autre lieu de vacances dans la même région linguistique.

Si Alzheimer Suisse peut organiser des séjours pour les jeunes malades, c’est grâce au précieux engagement des organisateurs et des accompagnateurs, mais aussi et surtout grâce au généreux soutien de plusieurs fondations.

Six questions à Anita Laperre, responsable de vacances à Valbella

La version originale de cet article est parue dans le magazine « auguste » en avril 2021.

Plus de nouvelles

Voir tous Nouvelles
Mundgesundheit 1024x662

Démence et santé buccale

Quels sont les effets de la démence sur l’hygiène buccale ? Des chercheuses de l’Université de Zurich ont mené une étude auprès de 120 personnes âgées de 60 ans et plus afin d’en savoir davantage sur la santé buccale des personnes atteintes ou non de démence. Cette étude montre que les personnes atteintes présentent une moins bonne santé buccale que les autres.

15 juillet 2021

4 04F 2020 Helpcard Maske Betroffene

Carte de dispense du port du masque

La pandémie de coronavirus implique des restrictions qui influencent tous les niveaux de la société ainsi que tous les domaines de notre vie. L’obligation générale du port du masque complique le quotidien des personnes atteintes de démence. Les personnes dispensées de porter le masque disposent désormais d’une carte permettant d’expliquer et de justifier leur situation.

18 novembre 2020

191118 Memo Info Slider Tabu F

Information sur la suspension de la campagne #perso : pas d’action de tricot en 2020/21

La campagne « Tricotons contre l’oubli » #perso ne se poursuivra pas en 2020/21. L’action de tricot de porte-gobelets qui l’accompagne est donc suspendue.

20 août 2020