Suspicion de démence: garder la tête froide

16 juin 2016

Lorsqu’une suspicion de démence se fait jour, tous sont inquiets, aussi bien les proches que la personne concernée. Des changements sont perceptibles, mais il manque la clé pour savoir les interpréter. Voici pourquoi il faut réagir sans tarder, et en s’y prenant bien.

Oublis anodins en apparence mais qui se multiplient, difficultés à trouver ses mots, problèmes d’orientation: il y a des signes annonciateurs faisant penser à Alzheimer. Mais quelle attitude convient-il d’adopter lorsqu’on observe de tels indices chez soi-même ou chez un proche?

Dès lors que de tels signes typiques se multiplient, la vigilance s’impose. Et pour cause: en l’absence d’un traitement curatif contre Alzheimer et la plupart des autres formes de démence, un diagnostic rapide et un traitement approprié favorisent néanmoins la meilleure qualité de vie possible.

Le test en ligne disponible sur memo-info.ch peut constituer une première étape. Il comprend deux volets: l’un s’adresse aux proches et l’autre à la personne touchée. C’est lorsque les deux parties participent au test que le résultat est le plus parlant. Il est cependant possible de ne remplir qu’un seul volet. Les quelques questions du test en ligne ne permettent toutefois pas de poser un diagnostic. Ce test aide simplement à déterminer s’il est judicieux de consulter son médecin de famille en vue d’un dépistage.

Les personnes souhaitant bénéficier d’un conseil par téléphone peuvent l’obtenir, au besoin même de façon anonyme. Le t��léphone Alzheimer, disponible au 024 426 06 06, est au service des malades et des proches du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h.

Le premier interlocuteur sur le chemin du dépistage est le médecin de famille. Il peut faire appel à des spécialistes ou adresser le patient à une Consultation de la mémoire. Une fois que le diagnostic sera posé, la personne atteinte de démence et ses proches devront se faire peu à peu à la nouvelle situation. Les informations mises à leur disposition devraient leur faciliter le processus. Un diagnostic effectué dans les meilleurs délais permet aux patients de rester acteurs de leur avenir et de prendre eux-mêmes des décisions importantes. Bien entendu, l’ensemble de la famille bénéficie d’un accès au conseil et à l’accompagnement – deux facteurs essentiels garantissant l’amélioration de la qualité de vie.

Si la maladie d’Alzheimer et la plupart des autres formes de démence ne peuvent se guérir en l’état actuel des connaissances, il n’empêche que des traitements existent: les médicaments prescrits par des spécialistes peuvent ralentir le processus, tandis que de nombreuses activités et des thérapies non médicamenteuses éprouvées contribuent au maintien des fonctions cérébrales et sont susceptibles d’atténuer les symptômes. Il s’ensuit une amélioration de la qualité de vie des personnes touchées, de leurs proches ainsi que des soignants.

Les organes de conseil d‘Alzheimer Suisse et de Pro Senectute proposent des entretiens gratuits et accompagnent les malades ainsi que leur famille. Il existe également de nombreuses offres complémentaires qui varient en fonction des régions, telles que les groupes d’entraide ou les services de répit pour les proches. Informez-vous directement auprès de l’organe le plus proche.

Pro Senectute: http://prosenectute.ch/fr/nos-offres/consultation.html

Alzheimer Suisse: https://www.alzheimer-schweiz.ch/fr/a-propos-de-nous/article/sections-1/

Plus de nouvelles

Voir tous Nouvelles
Alzheimerferien 1024x540

Des vacances pour les personnes atteintes de démence

Depuis cinq ans, Alzheimer Suisse propose des vacances pour jeunes malades dans notre pays. En été, les participants peuvent ainsi passer une semaine ou un week-end prolongé dans une région idyllique de Suisse.

31 mai 2021

4 04F 2020 Helpcard Maske Betroffene

Carte de dispense du port du masque

La pandémie de coronavirus implique des restrictions qui influencent tous les niveaux de la société ainsi que tous les domaines de notre vie. L’obligation générale du port du masque complique le quotidien des personnes atteintes de démence. Les personnes dispensées de porter le masque disposent désormais d’une carte permettant d’expliquer et de justifier leur situation.

18 novembre 2020

191118 Memo Info Slider Tabu F

Information sur la suspension de la campagne #perso : pas d’action de tricot en 2020/21

La campagne « Tricotons contre l’oubli » #perso ne se poursuivra pas en 2020/21. L’action de tricot de porte-gobelets qui l’accompagne est donc suspendue.

20 août 2020